utilisation du moxa en médecine chinoise | pause-massage.com Paris
21539
page-template-default,page,page-id-21539,page-child,parent-pageid-19153,qode-social-login-1.0,qode-restaurant-1.0,ajax_updown_fade,page_not_loaded,,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2,vc_responsive

Moxibustion

La technique du moxa est une méthode de tonification très agréable à recevoir. La moxibustion est principalement utilisée pour remonter l’énergie et pour chasser le froid et l’humidité du corps.

 

 

Partie intégrante de la médecine traditionnelle chinoise, la moxibustion permet de traiter les douleurs rhumatismales, elle est aussi extrêmement efficace pour arrêter la diarrhée. Son utilisation est fréquente pour le traitement des personnes fatiguées ou atteintes de maladies chroniques pour renforcer l’énergie vitale.

 

 

Les moxas, sous forme de cônes ou de cigares, sont constitués de feuilles d’armoise séchées et broyées aux vertus anti-spasmodiques, vermifuges et tonifiantes.

La pratique la plus courante consiste à approcher un bâton de moxa à 2 ou 3cm de la peau, au-dessus d’un point d’acupuncture, pour le chauffer. Dès que le point est « chargé », la sensation de chaleur augmente brusquement et le moxa peut alors être retiré.

 

Le moxa produisant de la chaleur, son application est contre indiquée sur les zones enflammées (tendinite, laryngite, appendicite…) ou en cas de fièvre. De plus, certains points d’acupuncture sont interdits à la moxibustion.

 

La moxibustion est employée lors d’une séance de massage ou d’acupuncture afin d’en renforcer les effets.